La fille du regretté Frank Vandenbroucke était depuis deux ans engagée chez Lotto Soudal Ladies. Au cours de sa première saison, elle avait été victime d'une fracture du poignet et d'un virus.

"Je n’ai jamais vraiment trouvé ma place dans le peloton. Les filles qui courent n’ont pas le même caractère que moi. Je pense que je suis trop 'gentille' pour courir.", a-t-elle aussi expliqué à Sporza.

Après avoir terminé ses études en communication, Cameron Vandenbroucke espère trouver un travail mêlant communication et cyclisme.