Il n'y a pas eu de miracle pour les Belges à Anvers, même pas pour Gilmore

ANVERS Le mondial sur piste s'est terminé dimanche après midi par une immense cabriole. Dans le dernier tour de la finale réservée aux spécialistes du keirin, en effet, tout le peloton, sauf les deux premiers, le vainqueur Ryan Bayley et son dauphin Laurent Gané, est allé au tapis. Cela à 70 km/h, ce qui fait des dégâts. Le plus touché n'était autre que le médaillé de bronze du tournoi de vitesse, Florian Rousseau, qui, à l'impact, cassait net le cadre de son vélo, sa roue avant filait d'un côté, son guidon d'un autre, alors que ses pieds restaient prisonniers des pédales automatiques et que le sprinter partait dans une longue glissade. Le champion olympique du keirin à Sydney s'en sortait finalement pas mal: apparemment pas de fracture mais un énorme hématome à la hanche. En soirée, il devait subir des examens plus approfondis afin de vérifier s'il ne souffrait d'aucun déplacement du bassin. L'image forte, celle qui restera de ces championnats, n'est autre que celle de Jens Fiedler se relevant après sa chute et effectuant un tour quasi complet à pied, en traînant douloureusement sa machine, pour s'en aller finalement quérir une courageuse troisième place.

Juste avant le keirin avait eu lieu la finale de l'américaine. On espérait, sans trop y croire quand même, une bonne prestation de la paire belge, formée de Matthew Gilmore, médaillé d'argent de la spécialité à Sydney avec Etienne De Wilde, et du jeune Wouter Van Mechelen. Mais il n'y eut guère de miracle. Notre équipe ne fut jamais dans le coup et ne put faire mieux que huitième d'une course ponctuée d'une nouvelle médaille d'or pour la France, Jérôme Neuville et Robert Sassone effectuant une course remarquable d'intelligence.

La France fut d'ailleurs la grande gagnante de cette semaine anversoise. Au tableau des médailles, en effet, avec quatre plaques d'or, deux d'argent et une de bronze, elle termine loin devant toutes les autres nations, la grande Allemagne, la plus médaillée en 2000 à Manchester, s'en retournant même sans la moindre première place dans son escarcelle, ce qui ne lui était plus arrivé depuis longtemps!
Sept pays ont été titrés à Anvers et 15 nations ont obtenu au moins une médaille. La Belgique, comme prévu, n'émarge malheureusement pas à ces catégories. On entretenait pourtant un réel espoir de médaille, samedi, avec Gilmore, dans la course aux points. Est-ce le trac d'évoluer dans son pays d'adoption ou le stress lié à la pression inhérente à son statut de favori, toujours est-il que le Belgo-Australien ne fut jamais à la hauteur des espérances placées en lui! `C'est à n'y rien comprendre, disait-il après la course, une fois sur le vélo, j'ai tout de suite senti que je n'aurais pas les jambes pour forcer l'exploit. J'ai vu Llaneras lancer la bonne attaque mais je n'ai pu y répondre.´ Pas d'autre commentaire.