Le 4e Eneco Tour du Benelux est promis aux rouleurs et sprinters

SITTARD La 4e édition du Tour du Benelux débute cet après-midi (premier départ à 13h45, arrivée du dernier concurrent vers 16h38) par un prologue de 4km400 tracé dans les rues de Sittard, dans le Limbourg néerlandais, à quelques kilomètres à peine de la frontière hollando-belge.

Un peu moins de cent-soixante coureurs, appartenant aux vingt formations engagées (les dix-huit du ProTour, dont fait partie l'Eneco Tour du Benelux, plus les équipes Cycles Collstrop et Skil-Shimano) tenteront de succéder à l'Espagnol Ivan Gutierrez, d'aujourd'hui à mercredi prochain, terme de cette épreuve à étapes née il y a trois ans avec le ProTour sur les cendres du défunt Tour des Pays-Bas. D'ores et déjà, quel que soit l'avenir du ProTour, la course devrait connaître une 5e édition puisque... deux organisateurs se disputent le futur de ce Tour du Benelux.

Une course qui a, en effet, toute sa raison d'être et qui mériterait sans doute une plus belle participation, laquelle ne peut venir que par un changement de place au calendrier.

L'Eneco Tour du Benelux 2008 risque, comme les trois éditions précédentes d'ailleurs, de se jouer à la seconde, le parcours étant dépourvu de difficultés majeures et donc d'étape-reine, la course snobant malheureusement les routes wallonnes et notamment ardennaises. Ce sont donc les deux chronos, celui d'aujourd'hui et celui de mercredi prochain, à Malines, qui vont faire la différence en plus des bonifications, sauf si le vent ou la météo jouent un rôle majeur.

Les rouleurs, notamment Gutierrez, mais aussi Stijn Devolder, le récent champion de Belgique de la spécialité, mais aussi Posthuma, Ivanov, Rogers ou Hoste sont donc les principaux favoris.



© La Dernière Heure 2008