Le Néerlandais veut briller à moyen terme sur la Grande Boucle.

Ils se connaissent depuis des années, ces deux-là. Mathieu Van der Poel et Wout Van Aert ont enchaîné les luttes sur les cyclo-cross depuis plusieurs saisons. Avant de continuer à batailler sur les épreuves sur route. S’ils ne suivent pas le même parcours, puisque le Néerlandais combine également avec le VTT, les deux athlètes sont attentifs aux performances de chacun. Et la victoire d’étape de Wout Van Aert, au sprint, à Albi, sur la dixième étape du Tour de France, inspire Mathieu Van der Poel.

C’est ce qu’il a déclaré lors du Gala du prix du meilleur cycliste néerlandais de l’année, qu’il a décroché, détrônant son compatriote Tom Dumoulin qui avait eu ce Trophée ces cinq dernières années. "Les prestations de Wout au Tour de France me font un peu rêver", a-t-il déclaré à NUsport. "C’est vraiment beau ce qu’il y a montré. Et ce qu’il a réussi est une bonne indication de ce que je pourrais également atteindre sur cette épreuve."

Quand y fera-t-il ses premiers tours de roues ? "Ce qui est certain aujourd’hui, c’est que je ne ferai pas le Tour de France en 2020", répond-il. "Car je serai occupé avec les Jeux olympiques de VTT et ce n’est pas conciliable de faire les deux. Ma première participation au Tour de France pourrait donc avoir lieu en 2021, mais ce n’est pas encore décidé. En 2020, je ferai peut-être le Tour d’Espagne, mais je ne suis pas encore occupé avec ça."

Pour rappel, la 75e édition de la Vuelta partira des… Pays-Bas, avec un chrono par équipe à Utrecht, avant une étape entre Bois-le-Duc et Utrecht et une troisième étape autour de Breda.