Douzième de Milan-Sanremo, quatrième du GP E3 et finalement vainqueur de Gand-Wevelgem avant de rentrer chez lui en Érythrée, Biniam Girmay est sans conteste l'une des révélations du peloton. Si bien que le coureur de l'équipe Intermarché-Wanty-Gobert attisait les convoitises des grandes formations du peloton, dont Ineos Grenadiers.

Ce samedi, l'équipe wallonne a finalement annoncé qu'elle prolongeait le contrat de son coureur érythréen jusqu'en 2026. Un sacré coup pour l'équipe de Jean-François Bourlart qui va pouvoir façonner tranquillement cette pépite âgée d'à peine 22 ans.


Après sa victoire à Gand-Wevelgem, la première coureur africain dans une grande classique, Girmay était rentré chez lui en Érythrée pour retrouver sa famille restée au pays. Après une période de repos, il est désormais revenu en Europe pour disputer le GP de Francfort ce dimanche avant de prendre part au Tour d'Italie qui commence vendredi prochain.