Champion de Belgique du chrono en 2017, Yves Lampaert incarnera la troisième carte belge lors du contre-la-montre individuel de ce mercredi.

Si Campenaerts et Evenepoel rêvent du podium, le Flandrien ne se dépeint pas comme un atout du même poids. "Je vise raisonnablement un top 10", avance ainsi le coureur de chez Deceuninck-Quick Step qui s’était classé septième des championnats du monde à Doha en 2016. "Je suis sorti fatigué du Tour de Slovaquie où j’ai remporté le classement général, mais je pense retrouver mes meilleures sensations mercredi. Même si j’aurai à cœur de bien faire, la course en ligne de dimanche est, pour moi, plus importante que ce chrono."