Sa performance a été mise en doute par Thomas De Gendt qui n'a pas hésité à charrier le coureur Astana.

Après l'entraînement record de 365 kilomètres réalisé par Oliver Naesen cette semaine, Laurens De Vreese a décidé d'aller encore plus loin. Le Flamand a réalisé exactement... trois kilomètres de plus que l'ancien champion de Belgique, soit un total de 368 kilomètres baptisé l'Oliver Naesen Challenge.. Et le tout sans bouger de chez lui puisque le coureur Astana a réalisé cette performance sur son home trainer sur lequel il est resté pendant 11 heures et 6 minutes grâce à Zwift, le nouveau "jeu" qui permet aux cyclistes professionnels et amateurs de rouler sur des parcours virtuels tout en restant dans leur salon: "En réalisant ce long entraînement de chez moi, j'ai voulu montrer mon respect envers la ministre Maggie De Block qui nous a demandé de rester chez nous", s'est justifié le coureur originaire de Grammont, "J'ai démontré que l'on peut aussi faire de chouette choses même en restant chez soi."

"J'ai commencé à 6h30. Après 125 kilomètres, mon short était trempé. J'ai alors pris une petite pause sanitaire et enfilé un autre short. Personne ne veut savoir tout ce que j'ai ingurgité. Quatre bidons de boissons énergétiques, quatre bouteilles d'eau d'un litre, un ice-tea et un café. Ma copine m'a également ravitaillé en me donnant des tartines à midi", a poursuivi Laurens De Vreese.

© PRINTSCREEN

Thomas De Gendt a des doutes, Oliver Naesen lui propose un nouveau défi

Oliver Naesen, qui a déjà annoncé qu'il s'entraînerait sur le parcours du GP E3 vendredi prochain, a réagi à la prestation de De Vreese : "Comment pourrais-je répondre à ça ?", s'est-il demandé, "Je dois y réfélchir." Ce à quoi Laurens De Vreese a proposé une sortie de "500 kilomètres, ce serait un beau chiffre sur home trainer."

Toujours sur le ton de l'humour, Thomas De Gendt s'est posé des doutes sur la performance du coureur Astana: "Il n'était probablement pas seul. Il a invité 10 copains et ils ont chacun roulé une heure. Je le connais bien et je suis certain qu'il est capable de réaliser ce genre de blague", s'est empressé de tweeter Thomas De Gendt.


Décidément les cyclistes belges se montrent créatifs pour tuer le temps dans cette période de confinement.