Le désormais ex-coureur BMC a confié qu'il emmènerait lundi son fils Robel pêcher pour profiter du premier jour de sa retraite sportive.

Gianni Meersman (Etixx-Quick Step) a remporté dimanche, en Australie, la première édition de la Cadel Evans Great Ocean Road Race, qui faisait également office de course d'adieu au cycliste australien lauréat du Tour de France 2011 -le seul Australien à figurer au palmarès de la Grande Boucle- et au champion du monde sur route de 2009, qui, à l'âge de 37 ans, a donc raccroché définitivement son vélo. Le sprinteur belge a devancé les Australiens Simon Clarke (Orica-Green Edge) et Nathan Haas (Cannondale-Garmin) dans son exercice de prédilection, au terme de 174 km courus autour de et dans la ville de Geelong dans des conditions venteuses et humides.

Cadel Evans a lui terminé cinquième de la dernière course de sa carrière, à l'issue de laquelle il a confié qu'il avait peu de chances de l'emporter face à des hommes plus rapides que lui au sprint. "Dans le final, j'étais dans une assez bonne position mais je n'avais pas les jambes. Et même si je les avais eues, ces gars-là sont justes plus rapides que moi dans ce type d'arrivée."

Le désormais ex-coureur BMC a confié qu'il emmènerait lundi son fils Robel pêcher pour profiter du premier jour de sa retraite sportive.