Le Britannique Hugh Carthy (EF Pro Cycling) a dompté le mythique Angliru et remporté la 12e étape du Tour d'Espagne. Au terme d'une journée aussi courte (109,4 km) que compliquée, avec cinq ascensions, Carthy a devancé le Russe Aleksandr Vlasov (Astana) et l'Espagnol Enric Mas (Movistar). Quatrième, l'Équatorien Richard Carapaz (Ineos-Grenadiers) a repris le maillot rouge de leader à Primoz Roglic (Jumbo-Visma), 5e.

Comme prévu, tout s'est joué dans la montée finale, l'Angliru, présentant de pourcentages vertigineux (jusqu'à 23,5%) et long de 13,2 km. Derniers membres de l'échappée, le Français Guillaume Martin (Cofidis) et l'Espagnol Luis Leon Sanchez (Astana) ont été repris à 10 km du but. Si la Movistar avait pris les choses en main pour revenir sur l'échappée, l'équipe espagnole a rapidement perdu Alejandro Valverde et Marc Soler, deux membres du top 10 au général au départ de l'étape. De son côté, l'armada Jumbo-Visma a, comme à son habitude, imprimé un rythme effréné aux avant-postes grâce à des relais successifs de Robert Gesink et Jonas Vingegaard. Dernier rescapé du bloc Movistar, Enric Mas a été le premier à attaquer, à 3,5 km de la ligne. Équipier du maillot rouge de leader, Sepp Kuss a bien épaulé Primoz Roglic mais le Slovène n'a pas été en mesure de répondre à l'accélération de Hugh Carthy, qui s'est finalement imposé avec une marge de 16 secondes sur Vlasov et Mas.

Le Britannique de 26 ans a signé la 6e victoire de sa carrière, la première en 2020. C'est aussi son deuxième bouquet en WorldTour après avoir remporté la 9e étape du Tour de Suisse en 2019. En début de course, un très large groupe s'est échappé, avec notamment les Belges Tosh Van der Sande, Kobe Goossens (Lotto Soudal) et Jasper Philipsen (UAE Emirates) et Guillaume Martin. Il est passé en tête lors des quatre premières ascensions de la journée, confortant son maillot à pois du meilleur grimpeur. Au général, Carapaz compte 10 secondes d'avance sur Roglic. Hugh Carthy est 3e en embuscade à 32 secondes, juste devant l'Irlandais Dan Martin (EF Pro Cycling) à 0:35. Enric Mas est 5e à 1:50. Lundi, le peloton de cette 75e édition de la Vuelta observera sa deuxième journée de repos. Mardi, un contre-la-montre individuel de 33,7 km entre Muros et le Mirador Ézaro est au programme. Il se ponctuera par une violente bosse de 1,8 km à 14% de moyenne. L'épilogue de la course, rabotée à 18 étapes en raison de la pandémie de coronavirus, est prévu dimanche prochain à Madrid.