L'étape reine est prévue le samedi 12 juin autour d'Hamoir (157 km) avec un passage au Mur de Huy.

Après la première étape entre Beveren et Maarkedal (180 km), le peloton prendra la direction de Knokke-Heist pour un contre-la-montre individuel de 11 km qui arpentera une petite partie du parcours du chrono individuel des championnats du monde.

La troisième étape, réservée aux puncheurs, reliera Gingelom à Scherpenheuvel-Zichem (170 km) sur un parcours vallonné. Samedi, l'étape reine attendra les coureurs autour d'Hamoir (157 km) avec notamment des passages par le Thier du Moulin et le Mur de Huy avant un final dans Les Kimones (2 km à 6,7%).

Dimanche, le Tour de Belgique se terminera par une étape entre Turnhout et Beringen (174 km) avec une arrivée sur l'ancien site minier be-MINE.

"Nous sommes donc particulièrement fiers de pouvoir présenter un programme très varié. De la plaine du Pays de Waes au cœur des Ardennes flamandes", a réagi l'organisateur Christophe Impens. "De la côte, en passant par la Hesbaye et le Brabant flamand, jusqu'aux Ardennes profondes. De la Campine au Limbourg, paradis du cyclisme. Il s'agira d'un véritable spot publicitaire pour la 'Belgique, Pays du Cyclisme'. Cela devrait donner lieu à des courses passionnantes dans la lutte pour le classement final."

Le Tour de Belgique n'avait pas eu lieu en 2020 à cause de la pandémie de coronavirus. Remco Evenepoel (Deceuninck-Quick Step) est donc toujours le tenant du titre après sa victoire en 2019.

Le parcours complet:

Mercredi 9 juin : Beveren - Maarkedal (180 km)

Jeudi 10 juin : Knokke-Heist - Knokke-Heist (contre-la-montre 11 km)

Vendredi 11 juin : Gingelom - Scherpenheuvel-Zichem (170 km)

Samedi 12 juin : Hamoir - Hamoir (157 km)

Dimanche 13 juin : Turnhout - Beringen (174 km)