Alors que le Tour Romandie attire toute l'attention des fans de cyclisme cette semaine, le Tour de Grèce est un peu moins connu. Il attire pourtant quelques formations de renom, comme la Trek, l'équipe belge Bingoal ou la Caja Rural. Cette dernière est souvent en vue sur les courses espagnoles et peut s'appuyer sur Eduard Prades, ex-vainqueur des tours de Turquie et de Norvège, comme leader. 

D'ailleurs, ce dernier a levé les bras dès la première étape. Problème: l'Espagnol ne savait pas que le peloton avait été devancé par Aaron Gate, un échappé qui avait conservé 1'46" d'avance sur la ligne d'arrivée. Autre problème: Prades est tombé en franchissant la ligne les bras levé, alors que sa selle semble s'être cassée en pleine célébration. 

De quoi l'énerver, forcément. Mais on imagine toute sa frustration quand on lui a appris quelques instants plus tard qu'il n'avait pas gagné...