Philippe Gilbert a attiré une grande partie de l’attention avant cette 111e édition de Milan-Sanremo. Mais il ne sera pas le seul prétendant, loin de là ! Ils sont d’ailleurs nombreux du côté des Belges. Avec notamment un certain Wout Van Aert, qui est cité par de nombreux adversaires comme le grand favori. Un statut que le récent vainqueur des Strade Bianche et troisième de Milan-Turin ne fuit pas.

"J’aborde ce monument en confiance", commente le coureur de Jumbo-Visma, une équipe qui espère revenir sur le devant de la scène de manière positive après l’accident du sprint du Tour de Pologne. "Avec ma victoire de samedi dernier, je peux courir de manière libérée. Ce qui est un gros avantage. Mais cela ne change pas vraiment mon statut. Même sans mon succès, les autres coureurs m’auraient regardé." Il s’était déjà classé sixième, l’an passé, à San Remo.

Après son coup de chaud de samedi dernier, Greg Van Avermaet vise mieux à Milan-San Remo. "Même si ce n’est pas l’épreuve qui me convient le mieux, mais je saisirai ma chance si une occasion se présente", déclare Golden Greg. "J’ai souvent été proche, mais ce n’est pas une course facile à gagner. L’idéal reste de se retrouver dans un petit groupe pour la victoire. Alors, là, tout devient possible."

De nombreux autres Belges sont ambitieux. Comme Oliver Naesen. Qui n’a pas oublié sa seconde place, l’an passé.