C'est ce qu'indique un document contenant les règlements sanitaires que l'ASO, organisateur de la Grande Boucle, a envoyé aux équipes participantes. La règle la plus marquante est la suivante: si deux coureurs ou membres du personnel d'une même équipe sont testés positifs ou présentent des symptômes évidents du coronavirus, cette équipe sera disqualifiée par prévention.

Par cette mesure, les organisateurs du Tour entendent démontrer qu'ils prennent le virus très au sérieux. Les équipes doivent impérativement rester dans leur propre bulle pendant les trois semaines de courses. Par ailleurs, elles auront des deadlines très précises afin de surveiller correctement la santé des coureurs et des membres du personnel.

L'objectif est clair: "Protéger la santé des coureurs, du personnel des équipes et des autres personnes impliquées dans le Tour de France et de faire en sorte que l'événement puisse se poursuivre". Tous les coureurs seront également testés deux fois avant le Tour. Si un cycliste (ou un membre) est positif avant la course, l'équipe en question a encore la possibilité de remplacer les individus infectés par des personnes en bonne santé jusqu'au samedi matin 29 août à 10h.