L'ancien président de l'Union cycliste internationale s'est longuement confié en exclusivité à la Dernière Heure-Les Sports. Le Néerlandais, souvent décrié, part en contre-attaque. Dans cet entretien qui paraît en deux parties, ces mardi et mercredi, Hein Verbruggen n'hésite pas à distiller ses vérités sur différents dossiers et défend son bilan. Notamment la politique de la lutte contre le dopage de l'UCI. 

Mis en cause il y a peu par Lance Armstrong, celui qui a présidé aux destinées du cyclisme dans sa période la plus noire, réfute totalement les accusations du Texan et délivre, pour le prouver, des documents exclusifs.