Sur toute la première partie de la campagne des classiques, les Belges ont à chaque fois été parmi les favoris. Faisant toujours honneur à leur statut. Avec les victoires de prestige de Wout Van Aert à Gand-Wevelgem et à l’Amstel Gold Race ou celle de Jasper Stuyven à Milan-Sanremo. Mais, sur le terrain des Ardennaises, ce n’est pas pareil. Ce serait différent, bien évidemment, avec Remco Evenepoel. Mais le prodige de Schepdaal est absent, il se concentre sur son retour au premier plan avec le Tour d’Italie dans le viseur.

Dès lors, qu’attendre des Belges ce dimanche, sachant que Wout Van Aert et Jasper Stuyven, nos deux meilleurs représentants du printemps, sont en coupure ? On devrait les voir dans les offensives. Car ils devront anticiper. Sur le papier, ils ne pourront pas rivaliser avec l’explosivité de Primoz Roglic ou Julian Alaphilippe dans les montées décisives, comme La Roche-aux-Faucons.

"Je devrai à nouveau essayer d’anticiper et partir un peu plus loin de l’arrivée à qu’à la Flèche Wallonne", prévient Tim Wellens. Il pourrait s’associer dans cette entreprise à son coéquipier Philippe Gilbert, qui commence à avoir des fourmis dans les jambes et aura à cœur de s’illustrer dans son fief.

Très solide sur la Flèche Brabançonne il y a un peu plus d’une semaine, Dylan Teuns veut être dans le coup, ce dimanche. Il n’était pas content de sa Flèche Wallonne, mercredi, où il a dû se contenter de la trente-deuxième place, lui qui y visait un nouveau podium.

Une des meilleurs cartouches belges pourrait être Tiesj Benoot, même s’il n’a, pour l’instant, pas impressionné cette saison sur le front des classiques. Greg Van Avermaet a déjà signifié qu’il jouera la carte du collectif. Mauri Vansevenant devra certainement aider son leader Julian Alaphilippe. Mais, avec lui, on ne sait jamais. Il pourrait servir le champion du monde en se lançant dans une longue offensive. Jelle Vanendert espère de son côté aller chercher un résultat, comme Quinten Hermans, le meilleur Belge à la Flèche Wallonne, qui va découvrir la Doyenne tandis que son coéquipier Loïc Vliegen cherchera à se faire plaisir, lui qui est toujours diminué par des allergies.