Début janvier, le Team DSM, nouveau nom de l'équipe Sunweb, et Hirschi créaient la surprise en annonçant le départ du jeune Suisse, d'un commun accord. Quelques jours plus tard, UAE Team Emirates officialisait l'arrivée du vainqueur de la dernière Flèche wallonne. "Je n'ai pas grand chose à dire sur ce transfert", a déclaré Hirschi lundi. "Il y a un engagement mutuel et je veux le respecter. Il y avait une chance de partir et je l'ai saisie. Je cours à présent pour UAE Team Emirates, je suis heureux d'être ici et je veux me concentrer sur l'avenir, sur la saison prochaine."

Hirschi reconnaît que son transfert est intervenu tard, alors que la nouvelle saison est imminente. "Dans une saison normale, un transfert aussi tardif peut être un inconvénient, mais à cause du coronavirus tout est différent. Je n'ai rien loupé, ce n'est que le premier stage. J'apprends à connaître les gens, cela se passe bien."

Les objectifs d'Hirschi pour 2021 sont clairs. "Dans les grandes lignes, il s'agit des classiques ardennaises, du Tour où j'aiderai Tadej Pogacar et des Jeux Olympiques", a expliqué le Suisse. Il sera le leader de l'équipe dans les Ardennes même si Pogacar pourrait également s'y aligner. "Nous démarrons avec une équipe solide, c'est important de disposer de plusieurs atouts dans de telles courses."

Hirschi avait été l'un des animateurs du Tour 2020, multipliant les attaques et s'adjugeant la 12e étape, à Sarran. "Le Tour sera différent pour moi. Je ne chasserai pas les victoires, mais j'aiderai Tadej. C'est une autre optique, cela demandera une approche différente, mais je pense que je peux beaucoup apprendre. Je veux aider Tadej à remporter une deuxième victoire au Tour, je ne prévois certainement pas d'abandonner en vue des Jeux. Les règles changent continuellement, il est trop tôt pour s'en inquiéter déjà."

Le Suisse commencera la saison au Tour des Emirats arabes unis. La suite de son programme n'est pas encore fixé. Il s'alignera sur Paris-Nice ou Tirreno-Adriatico, peut-être aux Strade Bianche, puis à Milan-Sanremo et le Tour du Pays basque en préparation des Ardennaises. "Après cela, une pause. Je préparerai le Tour de France et les Jeux via un stage en altitude et le Tour de Suisse."

Hirschi est le seul de son équipe à ne pas avoir encore reçu le vaccin contre le coronavirus. "Je suis arrivé trop tard pour le recevoir, ça viendra plus tard."