Le coureur de 35 ans, qui espère encore être dans le peloton en 2021, figure également sur la liste provisoire des engagés du Tour des Flandres et des Trois Jours de La Panne.

"La situation était très confuse. Avec toutes les mesures corona, j'ai un moment pensé qu'on allait arrêter après Gand-Wevelgem et qu'il n'y aurait plus de courses en Belgique", a déclaré Mark Cavendish mercredi avant le départ du GP de l'Escaut. "Je n'ai pas encore d'équipe pour la saison prochaine. Mon contrat avec Bahrain-McLaren se termine à la fin de cette année. C'est pourquoi j'ai pensé que Gand-Wevelgem était ma dernière course", a ajouté le coureur de 35 ans.

Le GP de l'Escaut est une course spéciale pour l'ancien champion du monde puisque c'est à Schoten qu'il a enlevé le premier de ses 146 succès professionnels, en enlevant l'édition 2007. "Tout a commencé ici pour moi", dit le sprinteur de l'Ile de Man. "J'aime rouler en Belgique. Tout est encore comme à mes débuts. J'aime mon sport et je ne veux pas encore partir à la retraite. Je veux encore gagner, même si ça se passe moins bien. Je pense que 80% des coureurs professionnels n'ont jamais remporté la moindre course durant leur carrière. J'ai déjà remporté pas mal de victoires. J'espère que je serai encore ici l'année prochaine et que je pourrai continuer ma carrière en 2021. C'est trop tôt pour arrêter", conclut-il.

Mark Cavendish a notamment gagné 30 étapes du Tour de France, 15 au Tour d'Italie et 3 au Tour d'Espagne, rentrant dans le cercle fermé des vainqueurs d'étapes sur les trois grands tours. Il fut champion du monde en 2011, a remporté Milan-Sanremo (2009) et trois fois le Grand Prix de l'Escaut (2007, 2008 et 2011).