Mark Cavendish (Deceuninck-Quick Step) a remporté au sprint la 2e étape du Tour de Turquie (2.Pro) disputée sur 144,9 kilomètres à Konya lundi et endosse le maillot de leader au classement au général. Le Britannique, 35 ans, ajoute une 147e victoire à son palmarès, mais il s'agit pour l'homme de Man de son premier succès depuis 1159 jours, soit plus de trois ans. Il n'avait en effet plus gagné depuis le 8 février 2018 au Tour de Dubaï.

Le Néerlandais Fabio Jakobsen (Deceuninck-Quick Step), de retour en compétition sur ce Tour de Turquie, huit mois après son accident au Tour de Pologne, a cette fois participé au début du train préparant le sprint massif pour lancer son équipier vers la victoire.

Mark Cavendish s'est imposé devant Jasper Philipsen (Alpecin-Fenix) et l'Allemand André Greipel (Israël Start-Up Nation). Le Néerlandais Arvid de Kleijn (Rally Cycling) vainqueur de la première étape la veille et 4e lundi, doit céder son maillot de leader au classement général.

Un groupe de huit hommes ont composé l'échappée du jour, ke Kazahk Ayrtom Zakarov (Astana), les Espagnols Juan Antonio Lopez-Cozar (Burgos BH) et Josu Etxebarria (Caja Rural), le Polonais Szymon Tracz (Nippo) et le Mexicain Ulises Castillo (Wildlife Generation) avaient pris les devants rejoints ensuite par l'Italien Samuele Zoccarato (Bardiani), le Néerlandais Meindert Weulink (Ablock) et l'Ukrainien Vitaliy Buts (Salcano Sakarya). Les fuyards ont été repris à 8 bornes de l'arrivée.

Mardi, la 3e étape conduira le peloton de Beysehir à Alanya sur 212,6 km. Avec trois formations du WorldTour au départ - Deceuninck-Quick-Step, Astana et Israel Start-Up Nation, le Tour de Turquie s'achève dimanche à Kusadasi.