Incertain à cause de problèmes dorsaux, le leader Alpecin-Fenix avait annoncé la couleur mercredi en s'imposant dans A Travers la Flandre, sa deuxième victoire de la saison après celle dans la 4e étape de la Semaine Coppi e Bartali. Dimanche sur les routes du monument flandrien, van der Poel a plié face son principal adversaire du jour, le Slovène Tadej Pogacar, en l'absence du Belge Wout van Aert, malade. Il a plié dans le Paterberg mais sans rompre. Le duo Van der Poel-Pocagar a parfaitement fonctionné dans les 12 derniers kilomètres, jusqu'à la flamme rouge, moment choisi par "MVDP" pour temporiser au sprint, avec Pogacar dans la roue, quitte à laisser revenir van Baarle et Madouas.

"Ils sont revenus sur nous très vite de l'arrière, avant que je lance mon sprint, je l'avoue", a-t-il expliqué. La manœuvre audacieuse a réussi, les van Baarle et Madouas enfermant Pogacar pour la quatrième place. "Si Tadej m'avait battu, il aurait évidemment mérité sa victoire. Mais je pense qu'il doit encore faire quelques sprints."

"Je dois avouer que Pogacar a roulé très vite, surtout dans le Paterberg, où j'ai dû faire un très gros effort pour m'accrocher à sa roue, je me suis concentré sur cette roue, pour ne pas lâcher", a expliqué van der Poel. "Je me trouvais dans la même position qu'en 2021 et qu'en 2020. Je me suis occupé essentiellement de Pogacar. Et j'ai été à la limite de lâcher au sommet du Paterberg. J'ai puisé très loin dans mes réserves. Ensuite, j'ai essayé de m'épargner au maximum et de me concentrer sur le sprint. J'ai mis toute mon énergie sur ce sprint et je suis très heureux que ma tactique a fonctionné. Pogacar était peut-être le plus fort, il a roulé très offensivement."

"Je n'étais même pas sûr de faire les classiques, c'est incroyable"

"C'est tellement incroyable de pouvoir encore gagner ici", a encore ajouté Mathieu van der Poel après sa victoire, et ce malgré un hiver difficile en raison d'une blessure au dos.

 "Je n'étais même pas certain de pouvoir courir les classiques flamandes et maintenant je remporte le Tour des Flandres après A Travers la Flandre, c'est juste incroyable. J'ai travaillé comme vous ne l'imaginez pas, je vais maintenant pouvoir en profiter".