Le Néerlandais estime que les chances qu'il participe aux championnats du monde sont "de plus en plus grandes", comme il l'a indiqué samedi apr!ès la Primus Classic. Mathieu van der Poel a crevé dans le final et n'a pu se mêler à la lutte pour la victoire dans la Primus Classic, dont il a pris la 8e place.

"J'ai senti mon pneu se dégonfler et j'ai su que c'était fini", explique Mathieu van der Poel. "J'ai dû changer de roue en plein final. Ca s'est plutôt bien passé aujourd'hui, j'étais en progrès", ajoute le Néerlandais, qui a l a repris la compétition dimanche passé en s'imposant à l'Antwerp Port Epic après une blessure au dos provoquée par sa chute durant l'épreuve de mountaibike des Jeux Olympiques.

"Je sens de moins la tension due à ma blessure au dos. Ca va mieux. Mes chances de participer aux Mondiaux sont de plus en plus grandes mais je veux attendre avant de prendre une décision", dit le Néerlandais.

"Je vais encore disputer la Flèche de Gooik dimanche", ajoute van der Poel. "La douleur reviendra probablement après les Mondiaux, j'ai tout fait pour être dans une condition optimale, mais ce n'est pas une préparation idéale pour des championnats du monde".