Un test positif au Covid a été effectué au sein de la formation Jumbo-Visma, durant son stage à Alicante. L'équipe a donc décidé de tout interrompre et de dissoudre ce rassemblement au plus vite, après avoir mis à l'isolement le cas positif et ses cas "contact".

Certains coureurs sont rentrés chez eux et d'autres ont changé d'hôtel. L'objectif: éviter une contamination générale au sein de l'équipe. "Ceux qui rentrent chez eux travailleront à domicile. D'autres s'entraîneront en Espagne avec un soutien logistique minimal de la part de l'équipe", a expliqué Jumbo sur son site officiel. Mathieu Heijboer, responsable de la performance, assure que ce protocole avait été prévu: "Ce scénario avait été pris en compte et nous y étions préparés. Le démantèlement est la meilleure solution pour éviter une propagation au sein de l'équipe. Cela a nécessité un certain travail logistique."

On ne connaît pas encore l'identité du coureur ou du membre du staff touché mais il est pour l'instant asymptomatique. "C'est vraiment difficile d'organiser des activités de groupe par les temps qui courent", a regretté le directeur sportif Merijn Zeeman. 

De son côté, l'équipe français AG2R a également été confrontée à un cas positif. Mais le stage de Naesen et Van Avermaet n'est pas pour autant interrompu.