Les jeunes Wallons ont bien animé les classiques en ce printemps. Où en sont de Bingoal-Sauces Pauwels Wallonie Bruxelles ? "Luc Wirtgen a bien progressé et a travaillé pour Jelle Vanendert, dimanche", détaille Olivier Kaisen, un des directeurs sportifs de la formation wallonne.

Le baroudeur Kenny Molly tentera sans doute une nouvelle offensive sur la Doyenne, ce dimanche, comme il l’a déjà fait. Et Rémy Mertz ? "Je vais bien, merci", répond la nouvelle recrue de l’équipe, après quatre saisons chez Lotto-Soudal. "Je suis satisfait de ma condition et je me suis fait du bien au moral en terminant 7e du classement final du Tour de Valence. Je m’y sentais vraiment bien. J’ai eu un début de saison un peu compliqué avec une tendinite au genou et cela a fait du bien de refaire un résultat, sur une épreuve sur laquelle il y avait du niveau. Bien évidemment, ce n’était pas un niveau comparable à celui des classiques ardennaises, mais c’était relevé."

Qu’espère-t-il de la Doyenne ? "J’ai eu un mauvais jour, mercredi, à la Flèche, peut-être que je n’avais pas récupéré de Valence et j’étais déçu de ne pas mieux aider Jelle Vanendert dans le final. Mais j’espère me faire plaisir, dimanche, avant de mettre le cap sur le Tour d’Algarve, où je viserai un autre résultat."