Michael Woods (Israel Start-Up Nation) a remporté la deuxième étape du Tour du Var et des Alpes Maritimes (2.1) autour de Fayence (175,7 km) samedi. Le Canadien a devancé Bauke Mollema (Trek-Segafredo) et Jhonatan Navraez (Ineos Grenadiers). Arjen Livyns (Bingoal-Wallonie-Bruxelles) termine 8e et premier Belge. Mollema conserve lui la tête du classement général.

Six coureurs s'isolaient en tête de la course dès les premiers kilomètres : Dylan Kowalski (Xelliss-Roubaix Lille Métropole), Clément Berthet, Biniam Girmay Hailu (Delko), Hugo Houle (Astana-Premier Tech), Víctor De La Parte (Total Direct Energie), Cyril Barthe (B&B Hôtels P/B KTM), et Andrea Mifsud (Swiss Racing Academy).

Le groupe de tête, réduit à cinq après le premier passage sur le Mur de Fayence, parvenait à s'entendre et ainsi maintenir l'écart autour des deux minutes. À 30 kilomètres de l'arrivée, le peloton, sous l'impulsion de Trek-Segafredo, accélérait et reprenait les échappés à 2,5 kilomètres de l'arrivée.

La victoire se jouait dans la dernière ascension du Mur de Fayence et Michael Woods se montrait le plus fort pour s'imposer devant Bauke Mollema, qui conserve la première place du classement général, et Jhonatan Navraez. Arjen Livyns termine 8e et premier Belge, à 13 secondes de Woods.


Dimanche, la troisième et dernière étape verra les coureurs parcourir 136 kilomètres autour de Blausac.

En 2020, la victoire finale était revenue au Colombien Nairo Quintana, 11e samedi.