"Je n'ai aucun regret mais je suis déçu", a déclaré le champion de Belgique. "Pogacar est passé tôt à l'attaque dans le Poggio et j'y ai laissé des forces. En pareil cas, on ferait peut-être mieux de se rasseoir comme a fait Mohoric. Mais c'est difficile à savoir, cela aurait pu être la bonne attaque. Je n'ai pas été surpris par l'attaque de Mohoric. S'il était encore là après le Poggio, j'étais sûr qu'il essaierait quelque chose dans la descente."

Wout van Aert a expliqué n'avoir pas trouvé le concours de circonstances espéré ensuite: "Il n'y avait pas beaucoup de collaboration. J'ai couru pour gagner, comme toujours. Mathieu van der Poel aussi mais les autres ont vite pensé au podium. C'est leur droit mais je préfère me battre."