Souffrant de problèmes au dos lors du Dauphiné, Benoot s'est senti de mieux en mieux sur les routes du Tour de France malgré sa chute. "Chaque jour était un pas en avant", a-t-il reconnu. "Les jours de repos m'avaient fait du bien. J'ai préféré ne pas participer au championnat de Belgique pour donner à mon dos le temps de repos nécessaire. Jeudi, je me suis entraîné plus longtemps en allant à vélo jusqu'au parcours avant de le reconnaître avec mes équipiers. Je me sens bien. Je suis frais pour ces Mondiaux et j'espère avoir mes meilleures jambes dimanche."

S'il est en forme, le Gantois pourrait s'exprimer sur un parcours qui lui convient. "Greg Van Avermaet le compare un peu aux Strade Bianche et je suis d'accord avec lui", a ajouté Benoot. "C'est un peu similaire à l'Amstel Gold Race également même si ici les pentes sont un peu plus longues. On le sentira dans les jambes car on y passe plusieurs fois. En fait, on grimpe et on descend tout le temps. Dans le Tirreno-Adriatico, il y a aussi un tel parcours chaque année et je trouve cela agréable. Je me sens toujours bien."

Un parcours similaire aux Strade Bianche où Benoot s'était imposé en 2018 et Wout van Aert en 2020. "Si vous pouvez gagner les Strade Bianche dans un bon jour, alors vous pouvez gagner dimanche. Wout a une grande chance. Celui qui monte bien les côtes en tant que coureur de classiques et qui peut se surpasser a de bonnes chances de remporter ce maillot arc-en-ciel dimanche. Nous avons vu que Wout grimpe très bien, il arrive troisième dans cette étape dans les Alpes, nous avons donc un bon atout entre les mains."

Reste à voir quel sera le rôle de Benoot durant la course. "Nous devons le définir avec le sélectionneur. Il est important que nous ayons un bon feeling sur la course avec l'équipe belge. J'espère qu'il pleuvra dimanche, ce sera à notre avantage. Nous aurons alors une course où les coureurs n'arriveront pas en gros groupes. Il y aura aussi des risques de chute et de fatigue. Mais, je pense que le temps restera sec."

Le coureur de Sunweb reste également confiant sur son état de forme. "Je ne suis pas sorti complètement cuit du Tour. J'étais en bonne condition et je n'ai pas aggravé ma blessure qui m'a un peu gêné. Je me sentais déjà mieux dans la troisième semaine. J'ai besoin d'un déclic pour être de nouveau au top. Cela arrivera peut-être dimanche. Je me suis reposé pendant une semaine donc j'espère être à 100% dimanche."