À 60 ans, l’ancien coureur d’Émilie-Romagne ne prend pas sa retraite ; il restera au sein de la fédération. Il devrait être remplacé par Maurizio Fondriest, même si d’autres candidats sont aussi en lice.

En huit ans, Cassani n’a jamais eu la joie de voir un des siens enlever le titre mondial dans la course en ligne chez les élites (le dernier succès italien date d’Alessandro Ballan en 2008), alors qu’à l’Euro les Transalpins ont raflé les quatre derniers titres. L’équipe italienne pour dimanche n’est pas encore connue. Neuf coureurs sont présélectionnés.

 Selon les médias italiens, Sonny Colbrelli et Matteo Trentin sont assurés d’en être et vraisemblablement aussi Giacomo Nizzolo. Cinq places restent donc à attribuer entre Andrea Bagioli, Davide Ballerini, Alessandro De Marchi, Gianni Moscon, Salvatore Puccio et Diego Ulissi, qui seront tous en Belgique. Cassani décidera vendredi ou samedi, après la dernière reconnaissance, de son équipe.