Cyclisme

La Slovénie aura deux atouts majeurs dans son jeu pour la course en ligne des Mondiaux de cyclisme, prévue le dimanche 29 septembre entre Leeds et Harrogate sur la distance de 285 kilomètres. En effet, elle pourra compter sur Primoz Roglic, récent lauréat du Tour d'Espagne, et Tadej Pogacar, 3e de cette même Vuelta à 20 ans à peine. Si le parcours dans le Yorkshire est davantage propice aux puncheurs qu'aux purs grimpeurs, Roglic (Jumbo-VIsma) et Pogacar (Emirates) pourraient tout de même tirer leur épingle du jeu au gré des montées répétitives, surtout au regard de leur forme actuelle.

Roglic, ancien sauteur à ski, défendra aussi les couleurs de la Slovénie dans le contre-la-montre. Il avait d'ailleurs pris la médaille d'argent il y a deux ans à Bergen, en Norvège, derrière le Néerlandais Tom Dumoulin. Quant au surdoué Pogacar, triple vainqueur d'étape sur la Vuelta, il disputera ses premiers Mondiaux. Néo-pro après avoir enlevé le Tour de l'Avenir 2018, il a étonné cette saison en remportant une étape et le classement final du Tour de l'Algarve et du Tour de Californie.

Roglic et Pogacar seront accompagnés de Grega Bole, Matej Mohoric, Luka Pibernik, Jan Tratnik (tous Bahrain-Merida), David Per (Adria Mobil) et Jan Polanc (Emirates).


Fuglsang et Valgren en leaders danois

Le Danemark va se présenter dans le Yorkshire avec une solide équipe. Les Danois pourront compter sur Jakob Fuglsang et Michael Valgren dans la course en ligne alors que Kasper Asgreen tentera de s'illustrer dans le contre-la-montre individuel. Si Fuglsang (Astana) est apparu affuté lors du dernier Tour d'Espagne, lors duquel il a levé les bras au terme de la 16e étape, le parcours anglais devrait davantage convenir à un puncheur comme Valgren (Dimension Data). Le Danois de 27 ans a déjà prouvé qu'il était capable d'émerger dans des classiques d'un jour, lui qui a remporté le Circuit Het Nieuwsblad et l'Amstel Gold Race en 2018. L'année dernière, il avait également terminé 7e des Mondiaux à Innsbruck.

Valgren et Fuglsang, médaillé d'argent aux Jeux Olympiques de Rio en 2016, seront épaulés par Magnus Cort Nielsen (Astana), Mads Pedersen (Trek-Segafredo), Casper Pedersen (Sunweb), Christopher Juul-Jensen (Mitchelton-Scott), Michael Morkov et Asgreen (Deceuninck-Quick Step).

Ce dernier pourrait se mêler à la lutte pour le podium lors de l'épreuve chronométrée, lui qui a remporté le titre de champion du Danemark de l'exercice avant de décrocher la médaille d'argent à l'Euro derrière Remco Evenepoel.