Pour le parcours assez vallonné d'Imola, le sélectionneur italien Davide Cassani n'a en revanche pas retenu le vice-champion du monde en titre Matteo Trentin, plutôt à l'aise dans les sprints.

Figure dans la liste de 13 noms Davide Formolo en dépit de sa chute la semaine dernière lors du Tour de France, qui l'a contraint à abandonner en raison d'une fracture à une clavicule. L'absence de Formolo avait été évaluée à "cinq à six semaines" par son équipe UAE-Emirates. Mais Cassani n'a pas voulu l'écarter d'emblée car "il s'est remis à rouler", indique-t-il dans le communiqué de la Fédération italienne.

Aux côtés des vétérans Nibali, apparu en difficulté sur Tirreno-Adriatico la semaine dernière, et Caruso (actuellement 12e au classement général du Tour de France), pointe une nouvelle génération incarnée par Andrea Bagioli, 21 ans, vainqueur début août de la 1re étape du Tour de l'Ain, et Matteo Fabbro, 25 ans. Pour le contre-la-montre, le champion d'Italie Filippo Ganna portera les espoirs azzurri aux côtés de Edoardo Affini.

La pré-sélection italienne: Andrea Bagioli (Deceuninck-Quick Step), Alberto Bettiol (EF Pro Cycling), Gianluca Brambilla (Trek-Segafredo), Damiano Caruso (Bahrain-McLaren), Sonny Colbrelli (Bahrain-McLaren), Nicola Conci (Trek-Segafredo), Matteo Fabbro (Bora-Hansgrohe), Davide Formolo (UAE Team Emirates), Fausto Masnada (Deceuninck-Quick Step), Gianni Moscon (Team Ineos), Vincenzo Nibali (Trek-Segafredo), Diego Ulissi (UAE Team Emirates), Giovanni Visconti (Vini Zabu KTM).