Cyclisme Offensif samedi avec Vliegen, Monfort joue plus des coudes pour se placer.

Les coureurs wallons n’ont pas ramené le résultat qu’ils espéraient de l’Étoile de Bessèges. Mais plusieurs d’entre eux ont animé l’épreuve française. Comme Loïc Vliegen et Maxime Monfort, qui ont attaqué dans le final de la troisième étape, samedi.

"Une offensive qui n’était pas planifiée pour moi", commente Maxime Monfort. "Mais j’étais bien placé, comme je bossais pour Lawrence Naesen. À trois kilomètres de cette arrivée, il y a un endroit stratégique que tout le monde connaissait. Et j’ai vu Loïc partir à l’attaque. Je me suis dit qu’il fallait que j’y aille. Je suis donc parti avec lui et j’ai directement pris le relais, encouragé par l’équipe. Loïc et moi, nous sommes potes. L’entente a donc directement été bonne."

Face à un peloton qui préparait le sprint, la tâche était très difficile. Le duo wallon a été repris au dernier kilomètre. "On n’a pas eu le temps de se poser de questions, ou de penser à la victoire, on a juste roulé à bloc", poursuit Maxime Monfort. "Ce n’est que le début de saison, il n’y a d’ailleurs pas eu de miracle lors du chrono de ce dimanche, car il me manque un petit quelque chose, mais le fait que je puisse attaquer comme cela dans une fin de course, alors que l’étape avait été assez difficile, c’est plutôt bon signe pour la suite."

Avait-il déjà attaqué, de cette façon, si tôt dans la saison ? "Je ne pense pas, mais ici, toutes les circonstances étaient réunies pour que je le fasse", répond-il. "Ces derniers temps, je roulais surtout pour des leaders, et, ici, il y avait eu le forfait de Tim Wellens… Mon style de course avant était aussi plutôt conservateur… Et puis, si je veux retourner au Tour de France cette année, je dois à nouveau frotter, ce que je ne faisais plus ces dernières années. Sans doute par peur. Pour aller au Tour, il faudra que je bosse pour Caleb Ewan, et donc que je frotte. Ce que je fais à nouveau. Et cela m’avait permis d’être bien mis, en embuscade, pour aller dans cette belle attaque avec Vliegen."

Sa prochaine course sera le Tour des Émirats arabes unis.