Le Flandrien ne fera peut-être pas partie de la sélection belge pour Lisbonne

BRUXELLES C'est ce mardi midi au siège de la Ligue vélocipédique que le sélectionneur José De Cauwer, en concertation avec Eddy Merckx, divulguera, entre autres, la liste des douze coureurs belges qui participeront à l'épreuve mondiale sur route le 14 octobre prochain à Lisbonne. Voici quinze jours, De Cauwer avait établi une première liste de présélectionnés recensant vingt-trois noms, ce qui paraissait, admettons-le, franchement excessif, voire carrément inutile. Tâchons maintenant d'y voir plus clair en s'essayant au petit jeu toujours très ardu des éventuelles éliminations.
Un coureur, et non des moindres puisqu'il s'agit de Rik Verbrugghe, a déjà tiré sa révérence en raison d'une tendinite au genou. Mondial ou pas, de toute façon, le coureur wallon de l'équipe Lotto peut déjà considérer sa saison comme grandement réussie. D'au- tres ne peuvent en dire autant. Chez les Lotto, précisément, Kurt Van de Wou- wer n'a jamais marqué les esprits. Steve Vermaut ne devrait pas davantage émarger aux douze élus. Ce sera dur, aussi, pour Christophe Brandt et Thierry Marichal, même si ces deux bonhommes n'ont pas mal roulé à Isbergues dimanche. En définitive, s'il y a cinq éléments Lotto à retirer, il devrait plutôt s'agir d'Andreï Tchmil (plus pour son expérience que pour ses prestations depuis août), de Serge Baguet, de Mario Aerts (en net progrès), de Glenn D'Hollander et de Nico Eeckhout.

Passons chez Domo-Farm Frites. Ici, si De Cauwer devait accorder sa confiance à Johan Museeuw, il ferait vraiment preuve de mansuétude car, résultats et prestations en main, le Lion des Flandres qui va retourner à la Mapei n'a pas mérité son voyage à Lisbonne ces trois ou quatre derniers mois. Mais bon: l'immense expérience du gaillard peut finir par le favoriser. Sur la Vuelta, Dave Bruylandts et Steven Kleynen n'ont pas flambé, certes, mais ils n'ont pas démérité non plus. Un de ces deux bonhommes pourrait bien être finalement du déplacement en terre lisboète en compagnie d'Axel Merckx, sur qui De Cauwer croit dur comme fer.

Chez Cofidis, Nico Mattan est, de loin, l'unique incontournable. Chris Peers et Peter Farazijn accompagneront-ils le lauréat du GP Ouest-France à Plouay? Le premier cité, 2e à Isbergues avant-hier, devrait obtenir la préséance.
Le duo Rabobank composé de Geert Verheyen et de Marc Wauters a lui, en revanche, du plomb dans l'aile. Si Verheyen n'a strictement rien fait pour mériter sa sélection cette année, Wauters, en revanche, paie plutôt ses pépins physiques suite à sa chute survenue au Tour.
Battant-né, Ludo Dierckxsens sera probablement du voyage. De Cauwer pourrait bien offrir une sélection à Björn Leukemans, dont la forme va crescendo. Enfin, pour Peter Van Petegem, la question ne se pose même pas. En fait, Van Pet , beau vainqueur à Isbergues, semble avoir retrouvé sa condition de Paris-Nice. Une condition digne peut-être d'un maillot arc-en-ciel.