Le Belge continuera de privilégier les classiques en 2020.

Au contraire de son leader, Romain Bardet, Oliver Naesen ne change pas son programme en vue de la saison prochaine. "Sans surprise, les classiques seront à nouveau le gros objectif de ma saison", a-t-il affirmé lors du stage de présaison de son équipe à Vaujany. Les classiques sur lesquelles il a si souvent brillé mais n’a jamais réussi à monter sur la plus haute marche du podium. "Avec un peu plus de chance, je suis certain que je peux en gagner une belle."

En revanche, Oliver Naesen ne devrait pas suivre Romain Bardet sur le Giro, lui qui l’a si souvent aidé sur les routes du Tour de France ces dernières années. La Grande Boucle sera à nouveau son second objectif de la saison pour aider Pierre Latour, qui sera le leader de la formation française en juillet.

Dans la seconde partie de saison, le programme de l’ancien champion de Belgique n’est pas encore clairement défini. Ce qui est certain, c’est qu’il ne visera pas les Jeux olympiques ni le championnat du monde.

"Ce ne sont pas des parcours pour moi. C’est beaucoup trop dur pour les coureurs flandriens. Je viendrai peut-être si on m’appelle mais seulement pour y jouer un rôle d’équipier."

Son frère, Lawrence, qui a rejoint l’équipe cet hiver en provenance de Lotto Soudal ne connaît, lui, pas encore son programme exact même s’il ne fait aucun doute qu’il disputera les classiques aux côtés de son frère, "ensuite, je pense que je recevrai ma chance dans les Coupes de France. Je pense et j’espère également disputer mon premier grand tour en 2020".