Nairo Quintana a été percuté par un véhicule a l'entraînement en Colombie, a annoncé vendredi Arkéa Samsic, l'équipe du coureur colombien de 30 ans.

"Nairo Quintana a été percuté par un véhicule a l'entraînement, nous vous donnerons dès que possible de plus amples informations sur son état de santé", a tweeté Arkéa Samsic.


Nairo Quintana, qui était parti s'entraîner avec son frère Dayer, a été touché par une voiture dans la commune de Montavita, à quelques kilomètres de sa résidence de Tunja en Colombie.

Le vainqueur du Giro 2014 et de la Vuelta 2016 a été touché au genou et souffre d'écorchures au coude. Il est rentré chez lui où il continuera à être soigné.

Le leader d'Arkéa Samsic, qui prépare actuellement le Tour de France, a été victime d'une "mauvaise manoeuvre" de la part d'un conducteur, a déclaré Mery Mozo, le maire de Motavita. C'est dans cette ville que la collision s'est produite. Le maire a déclaré à Blu Radio que Quintana est "hors de danger".

Quintana devait normalement être en action ce week-end dans le Tour de France virtuel. Le Colombien a impressionné en début de saison sous ses nouvelles couleurs en remportant la dernière étape de Paris-Nice, l'une des dernières courses avant l'interruption imposée par la crise du coronavirus.


Une course poursuite avec le chauffard

Plus tard dans la soirée, Arkea-Samsic diffusait un communiqué officiel pour donner plus d'informations sur les circonstances de l'accident: "Le véhicule qui suivait les deux cyclistes d’Arkéa Samsic était 20 mètres derrière Dayer et Nairo Quintana. Un véhicule est arrivé derrière le groupe et a doublé la voiture accompagnant les coureurs, puis ce véhicule s’est serré près des coureurs en faisant chuter Nairo qui s’est blessé au genou et au coude droits. Le véhicule a tenté de s’échapper mais la voiture qui suivait les coureurs l’a poursuivie et le véhicule fautif s’est finalement arrêté. Peu de temps après, la Police nationale est arrivée sur les lieux. Nairo Quintana veut profiter de ce lamentable événement pour faire réfléchir tous les acteurs de la route."

Des précisions suivront concernant l'état de santé du coureur.