Le début du Tour sera plus ouvert et disputé

PARIS Le Tour 2008 est, dans ces grandes lignes, semblable aux précédents mais, à y bien regarder, on découvre des changements qui peuvent dynamiser le début de l'épreuve, comme ce fut le cas cette année à la Vuelta. Pour la 1re fois depuis 1966, le Tour de France ne débutera pas par un prologue mais bien, le samedi 5 juillet 2008, par une étape en ligne disputée entre Brest et Plumelec. Où l'arrivée sera jugée au sommet d'une bosse bien connue du cyclisme breton, la côte de Cadoudal. C'est à son sommet que se termine le GP de Plumelec-Morbihan. C'est là aussi qu'Erik Zabel avait remonté in extremis Frank Vandenbroucke au Tour 97, privant le Wallon du succès.

Il faut remonter à 1966 pour trouver trace d'une 1re étape en ligne, disputée entre Nancy et Charleville et remportée par Rudi Altig. Douze mois plus tard, l'Espagnol Jose-Maria Errandonea devenait le vainqueur du premier prologue de l'histoire du Tour en gagnant le chrono (5km775) couru dans les rues d'Angers. Depuis, le Tour a toujours débuté par un contre-la-montre (par équipes en 1971), même si en 2000 et en 2005, ce chrono fut considéré comme une 1re étape puisqu'il excédait à chaque fois 8 km.

Plus remarquable encore, la course au maillot jaune 2008 ne distribuera aucune bonification, ni en cours, ni aux arrivées des étapes. Cela faisait trente ans (le Tour 1977) que l'épreuve n'avait plus distribué aucune bonification, soit dans des sprints intermédiaires, soit lors des arrivées, de tout ou d'une partie du Tour.



© La Dernière Heure 2007