Ce jeudi, Remco Evenepoel a remporté sa première victoire au sommet d'un col.

Et pour ce faire, le Brabançon a devancé un sérieux plateau, prenant au passage une véritable option sur la victoire finale du Tour d'Algarve. Pourtant, ses premiers mots à l'interview étaient destinés à Nikolas Maes, coureur de la Lotto-Soudal qui vient de perdre son deuxième fils à la naissance. Pourtant, Evenepoel et Maes ne sont ni équipiers ni de la même génération. Cette attention du prodige a donc surpris celui qui est connu dans le peloton pour ses qualités d'équipier dévoué. Et Maes l'a fait savoir sur Twitter: "Remco, j'ai vu passer quelques leaders dans ma carrière. Mais voir quelqu'un de si jeune afficher une telle classe sur et hors du vélo, c'est nouveau pour moi. Mon épouse et moi te remercions d'avoir pensé à notre deuxième fils, Maurice, et admirons ta personnalité."


Nikolas Maes est également engagé sur le Tour d'Algarve. Nul doute que les deux hommes pourront également discuter de vive voix lors de la troisième étape, destinée aux sprinters...