Cyclisme

On ne va pas encore parler de malédiction du maillot arc-en-ciel pour Mads Pedersen.

Pourtant, le Danois a abandonné ce mardi les Trois Vallées Varésines, la semi-classique italienne à laquelle il participait. Samedi, déjà, le récent champion du monde avait quitté prématurément l'Eurométropole, où il étrennait son titre mondial. Son équipe, Trek-Segafredo, a fait savoir que Mads Pedersen souffrait d'un refroidissement. Sa participation ce mercredi à Milan-Turin, qui devait être sa dernière course de la saison, n'est pas garantie.