Cyclisme Le coureur polonais a fait de la Doyenne son objectif du printemps.

"La course de mes rêves." Michal Kwiatkowski décrit en ces termes Liège-Bastogne-Liège. La Doyenne des classiques ne se terminera plus, à partir de cette année, au sommet de la côte de Ans. Avec ce final, un peu moins difficile, certains coureurs tels que le Polonais de la Sky, voient leurs chances d’accrocher Liège-Bastogne-Liège à leur palmarès augmenter.

Michal Kwiatkowski, troisième en 2014 et 2017, est bien décidé à s’illustrer lors de la 105e édition de Liège-Bastogne-Liège. "Mon objectif principal pour la première partie de la saison est d’être dans la meilleure forme possible pour les classiques ardennaises", a indiqué le Polonais sur le site de son équipe. Michal Kwiatkowski se loupe rarement et il sera, sauf accident, un candidat sérieux le 28 avril prochain. Le Polonais, qui a déjà remporté les Championnats du monde, l’Amstel Gold Race, Milan-Sanremo et la Clasica San Sebastian, a prouvé par le passé qu’il était un redoutable coureur de classiques.

Pour réussir dans son entreprise, le coureur Sky devrait alléger sa préparation. "Je vais légèrement modifier mon approche de la saison et je commencerai plus tard, au Tour des Émirats arabes unis, puis je vais probablement enchaîner avec Paris-Nice et le Tour du Pays basque. Donc j’aurai moins de courses qu’en 2018 à mon programme."

Michal Kwiatkowski, qui devrait encore être un des rouages essentiels de l’armada Sky sur le Tour de France, veut également se concentrer sur les courses d’un jour en fin de saison. "J’irai peut-être au Canada et j’aimerais être dans la meilleure forme possible pour le Tour de Lombardie et les championnats du monde du Yorkshire", avance le dernier vainqueur du Tour de Pologne.

Un petit bouleversement est au programme pour celui qui n’a brillé que sur des courses par étapes en 2018.