Oliver Naesen est passé par toutes les couleurs lors de cette semaine sur le BinckBank Tour. Pris dans la grosse chute qui a eu lieu dans le final de la première étape, le Belge avait rallié l’arrivée sur une jambe pensant que ses espoirs de disputer le Tour des Flandres et Paris-Roubaix, ses deux grands objectifs de la saison dans les prochaines semaines, s’étaient envolés. Finalement, l’optimisme était revenu dans la soirée. "J’avais peur que le ligament soit touché mais il ne s’agissait que d’une grosse contusion."

S’il a ensuite passé deux journées tranquilles pour épargner son genou, l’ancien champion de Belgique s’est vraiment rassuré en vue des classiques sur la dernière étape à Grammont, où il a terminé en deuxième position derrière l’inaccessible Van der Poel. "Si l’on m’avait dit après ma chute à Ardooie que je terminerais deuxième de l’étape de Grammont, je ne l’aurais jamais cru. Je pensais que ma saison était terminée", souriait le coureur d’AG2R La Mondiale, qui s’est mieux senti au fil des jours. "Je récupère bien. J’ai encore des douleurs mais je suis content d’avoir pu être dans le final ce samedi. Ce résultat me met en confiance par rapport aux classiques."