Lors de cette cinquième étape de Paris-Nice, les attaques ne se sont finalement pas trop succédées. Enfin presque. Heureusement que les Belges étaient là pour pimenter un peu la journée. A 72 kilomètres de l'arrivée, ce ne sont pas moins de onze coureurs noir-jaune-rouge qui se sont levés pour attaquer. Onze comme le nombre de joueurs qu'il faut sur un terrain de foot pour une équipe ! 

Avec Oliver Naesen et Philippe Gilbert en tête de file suivis par Campenaerts, Stuyven, De Bondt, De Clercq, Theuns ou encore Lampaert. Une très belle image qui ne permettra pas à tous ces coureurs de gagner cette étape car c'est finalement Sam Bennett au sprint qui a remporté cette cinquième journée. 


La Belgique aura donc été à l'honneur après cette magnifique initiative dans cette étape qui manquait un peu de folie...