Cyclisme

Selon le journal Le Monde, Georg Preidler et Stefan Denifl ne seraient pas les seuls coureurs inscrits dans le dossier de l'opération Aderlass.

Cette vaste enquête sur un réseau de dopage germano-autrichien a débuté il y a deux semaines après l'arrestation de Mark Schmidt.

L’interrogatoire de cet Allemand, ancien médecin de Gerolsteiner, a commencé mercredi. Mark Schimdt, qui coopère pleinement avec les autorités, aurait mis en place une organisation très structurée, active dans plusieurs sports et dans plusieurs pays et qui serait plus grande que ce que l'on pensait jusqu'à présent. L'organisation est même comparée à la mafia russe ou balkanique.

Le journal autrichien Krone.at a précédemment assuré que 40 sacs de sang portant un nom de code avaient été trouvés dans le garage de Mark Schmidt. Selon Le Monde, les sacs sont maintenant identifiés. Avec Stefan Denifl et Georg Preidler, d'autres coureurs ont donc été impliqués dans les pratiques de dopage. Les autres noms seront donc bientôt révélés.

L'opération Aderlass ne fait donc que commencer. Les pratiques du sulfureux Mark Schimdt devraient encore générés des remous et des révélations fracassantes.