Le Slovène Primoz Roglic (Jumbo) a gagné Paris-Nice dimanche malgré un moment de faiblesse dans la 8e et dernière étape gagnée par le Britannique Simon Yates, vainqueur en solitaire sur le Promenade des Anglais.

Roglic, trois fois vainqueur de la Vuelta, a reçu l'aide très précieuse de son coéquipier, le champion de Belgique Wout van Aert, pour préserver l'essentiel de son avance sur Simon Yates, son dauphin au classement.

Le Slovène a souffert dans la dernière montée, le col d'Eze, à l'entrée des 20 derniers kilomètres. Mais il a limité la perte à une vingtaine de secondes sur Yates avant de réduire son retard à 9 secondes sur la ligne, grâce au concours de van Aert, omniprésent.

Au classement final, Roglic a battu Simon Yates de 29 secondes et le Colombien Daniel Martinez de 2 min 37 sec.

Le Slovène (32 ans) avait perdu Paris-Nice sur chute, l'an passé, pour sa première participation.

Cette fois, Roglic a longtemps contrôlé la situation dans la dernière étape, une boucle de 115,6 kilomètres multipliant montées et descentes dans l'arrière-pays niçois, avant de lâcher prise dans la dernière ascension sur le démarrage de Simon Yates.

Le Britannique, vainqueur de la Vuelta en 2018, a enlevé pour la quatrième fois une étape de Paris-Nice. En 2018, il avait cédé son maillot de leader le dernier jour de la "course au soleil".