L'expérimenté Néerlandais a cependant dû abandonner, l'articulation entre l'omoplate et la clavicule s'étant désolidarisée. L'ancien vainqueur du Tour, le Britannique Geraint Thomas a également été impliqué dans l'incident. Mais le Britannique est, lui, remonté sur son vélo. "Il s'agit d'une blessure douloureuse, dont l'impact est comparable à une fracture de la clavicule", a expliqué un porte-parole. La récupération prendra probablement une à trois semaines.

Geraint Thomas semble avoir chuté parce que le guidon lui échappe des mains sur un casse-vitesse. Plusieurs coureurs lui sont alors tombés dessus, dont Gesink et son coéquipier allemand Tony Martin.

La perte de Gesink, qui roulait avec le numéro 13, est un coup dur pour Jumbo-Visma. Le vétéran de 35 ans devait être l'un des lieutenants en montagne d'un des favoris du Tour, Primoz Roglic.

Thomas, dont l'épaule semblait luxée, a rejoint le peloton avec l'aide de trois coéquipiers.