Initialement prévu sur Tirreno-Adriatico, Remco Evenepoel est actuellement en stage à Calpe où il prépare le Tour de Catalogne qui devrait constituer sa prochaine course (du 23 au 29 mars).

Une période d'entraînement que le champion d'Europe avait prévu d'interrompre cette semaine afin d'aller reconnaître le deuxième chrono d'un Giro qui en comptera trois. Le champion d'Europe de la spécialité devait voyager ce lundi vers l'Italie afin de repérer les 33,7 kilomètres qui relient Conegliano à Valdobbiadene (province de Trévise, région de Vénétie) mais la crise du coronavirus qui frappe l'Italie a évidemment changé la donne.

"Dans le contexte actuel, nous ne pouvons pas nous permettre ce repérage, a commenté Tom Steels, le directeur sportif de l'équipe Deceuninck-Quick Step, dans les colonnes du Het Laatste Nieuws. Quand on sait que près de 15 millions d'Italiens sont maintenus en quarantaine, il faudrait être fou pour voyager dans ce pays actuellement et risquer de tomber malade... Nous verrons si nous pourrons reporter cela à une date ultérieure, mais il faudra de toute manière que la situation soit plus sereine. Cette reconnaissance n'est pas non plus une absolue nécessité."