Après son exploit en solitaire lors de l'étape de ce samedi, notre compatriote avait pris une belle option sur la victoire finale. Et lors de cette dernière étape entre Zakopane et Cracovie, ses principaux adversaires ne l'ont pas mis en danger sur un parcours tout plat.

La fête chez Deceuninck-Quick Step a été complète puisque l'étape s'est jouée au sprint et c'est finalement Davide Ballerini qui s'est imposé devant Pascal Ackermann et Alberto Dainese

Au classement final, Evenepoel devance Fugelsang de 1:52 et Simon Yates de 2:28.

Evenepoel signe son 4e succès dans autant de courses par étapes disputées cette année (San Juan, Algarve et Burgos), chaque fois en s'offrant au passage au moins un succès d'étape. Il compte 14 victoires depuis ses débuts pro en 2019. Le Tour de Lombardie le samedi 15 août devrait être son prochain grand objectif.