L'ancien triple champion du monde va disputer le Giro pour la première fois la saison prochaine.

Les présentations des équipes pour la saison ont lieu de plus en plus tôt. Bora-Hansgrohe vient de faire la sienne, en Allemagne. Avec ses stars, comme le sprinter Pascal Ackermann, le très prometteur Maximilian Schachmann ou le grimpeur Emanuel Buchmann, quatrième du Tour de France cette année. Et bien évidemment avec l’inévitable et incontournable Peter Sagan.

L’ancien triple champion du monde y a évoqué son programme pour la saison 2020. Il l’a décrit comme "court et intense". Le showman slovaque va débuter en Argentine, sur le Tour de San Juan, où il n’a pas encore gagné. Il fera donc l’impasse sur le Tour Down Under, sur lequel il avait ses habitudes, puisqu’il s’y était aligné ces trois dernières années.

"Ensuite, je mettrai comme chaque année le cap vers les classiques du printemps, qui restent toujours des objectifs pour moi", a-t-il commenté lors de la présentation de son équipe. Sur les classiques, il sera notamment dirigé par le directeur sportif belge Jean-Pierre Heynderickx, qui arrive dans la formation allemande.

La suite de la saison de Peter Sagan va ensuite changer. Il va disputer pour la première fois le Tour d’Italie. "Je me réjouis de découvrir le Giro", ajoute celui qui a déjà disputé huit Tours de France et quatre Vuelta au cours de sa riche carrière. "Mon but sur le Tour d’Italie sera le même que mon objectif sur le Tour de France : gagner des étapes." Et gagner le classement par points, lui qui a remporté sept fois le maillot vert sur le Tour de France.

Il retournera également au Tour de France, avant de s’envoler vers le Japon et les Jeux Olympiques. Même s’il estime que le parcours de Tokyo sera certainement trop dur pour lui. Il devrait y terminer sa saison. Il n’a pas prévu de disputer le Championnat du Monde en Suisse, à Martigny, où le circuit local est annoncé très dur et pour les grimpeurs.Depuis son arrivée chez les pros, en 2010, Peter Sagan n’avait jamais été absent au Mondial.