HAMBOURG Si Tom Boonen n'est pas encore au mieux, manifestement, et si Gert Steegmans reconnaît être sorti du Tour très fatigué, Philippe Gilbert a surmonté son coup de barre de la mi-juillet et Nick Nuyens, lui, est déjà en belle condition. Et pourtant, le Campinois n'a guère couru. Début juillet, il a disputé le Tour d'Autriche mais, depuis, n'avait plus couvert que deux kermesses et deux critériums. Pourtant, dimanche, le vainqueur de Kuurne-Bruxelles-Kuurne est apparu très présent aux avant-postes et il a même emmené le sprint de Pippo Pozzato, avant de finir 4e. "Je suis un peu surpris " , reconnaissait Nick Nuyens qui est au départ du Tour d'Allemagne avant de rouler celui du Benelux. "Je veux monter progressivement en puissance, être en forme début septembre quand se présentent toutes les courses que j'aime, Paris-Bruxelles, le GP de Wallonie... puis, surtout, être au mieux pour le Mondial de Salzbourg . "

Des objectifs qui sont comparables à ceux de son copain Philippe Gilbert. Le Wallon, qui est bien sorti du Tour, va souffler maintenant jusqu'au Tour du Benelux, puis il sera à Plouay qu'il a préféré au National de chrono. D'ici-là, Philippe ne disputera dans les deux semaines à venir que trois critériums dont celui de Maastricht, ce mercredi.



© La Dernière Heure 2006