Le Tour Down Under n’a pas eu lieu. La pandémie du coronavirus a eu raison de son édition 2020. Mais les organisateurs ont maintenu une version réduite, de quatre étapes, appelée le Santos Festival of Cycling. Uniquement pour les coureurs australiens. Qui s’y sont fait plaisir, avec la victoire en solitaire de Luke Durbridge, avant que le jeune Luke Plapp ne s’impose à son tour et ne finisse dans le sillage de Richie Porte au sommet de Willunga Hill, lors de la troisième journée. Le troisième du Tour de France s’est à nouveau fait plaisir en s’y imposant pour la… septième fois au sommet de cette côte qui ponctue chaque année l’étape reine de la course australienne.

"Vu le contexte actuel, je ne suis pas dans la forme que j’ai habituellement pour le Tour Down Under, cela a donc été un effort difficile dans cette montée", commente celui qui a quitté Trek-Segafredo pour retourner cette année au sein du Team Ineos Grenadiers. "Mais cela fait du bien de retrouver la compétition !"

Luke Durbridge confirme, lui qui a remporté le classement général après la dernière étape enlevée par Sam Welsford.