Ce lundi, la tactique Ineos était, comme toujours, bien rodée. La formation d' Egan Bernal a mis le vainqueur du dernier Tour de France sur orbite dans la seule étape de montage de cette Route d'Occitanie. Et une fois n'est pas coutume, l'un des premiers échelons de la fusée se nommait Chris Froome.

Le quadruple vainqueur du Tour de France est encore à la recherche de son meilleur niveau après une grave chute au Dauphiné, en juin 2019. Alors, après avoir fait son travail et cédé le relais à Tao Geoghegan Hart, Pavel Sivakov et Egan Bernal, le Britannique s'est relevé et s'est calé dans la roue de Bruno Armirail, un équipier de Thibaut Pinot, pour terminer l'étape à la 34e place. 

Jusque-là, rien d'anormal. Si ce n'est que Froomey a de nouveau pu tester son impopularité en France, malgré les 14 mois de galère desquels il sort. Hué par un spectateur en fin d'ascension, le Kenyan blanc a pris la peine de se retourner pour lâcher un très spontané "Va ch... co..."