Il raconte sa vie dans ce nouvel ouvrage

LIÈGE À l'exception du nôtre, Eddy Merckx n'a été - et n'est toujours - aussi adulé dans aucun autre pays qu'en Italie. «C'est ma seconde patrie », dit le Bruxellois qui y a effectué les plus belles années de sa carrière (Famea, Faemino, Molteni). J'y ai aussi remporté cinq Giros, deux Lombardie, sept Milan-Sanremo...» Avec son ami et ancien adversaire Felice Gimondi, Merckx a été le parrain de la venue du Giro dans notre pays. «Basso est mon favori, c'est tout simplement son moment. Il est arrivé à maturité.»

Hier, dans les salons du Palais des Princes-Évêques, on présentait le livre que notre ami Stéphane Thirion (Le Soir) a consacré au plus grand champion cycliste de tous les temps. Dans Tout Eddy, notre confrère traite en 253 pages de la vie et de la carrière du Cannibale. «J'ai travaillé deux ans sur ce livre, dit l'auteur. Merckx s'y livre, ainsi que ces proches, sa famille, son épouse, ses enfants, sa maman. Je crois pouvoir évoquer d'avantage l'homme que le champion, apporter un autre regard, avec du recul, par rapport à ce qui avait déjà été fait.» Bref, un livre que tous les passionnés dévoreront.

Tout Eddy, chez Jourdan éditeur, 17,5€.

© Les Sports 2006