Mathieu Van der Poel et Wout Van Aert n'étaient pas ressortis meilleurs amis de Gand-Wevelgem dimanche dernier. Le Belge avait reproché au Néerlandais de rouler pour le faire perdre et non pour chercher à l'emporter. Une déclaration qui n'avait pas plu au petit-fils de Raymond Poulidor qui s'était défendu de courir contre son grand rival.

Mais cette petite polémique d'après-course avait été amplifiée par les médias, surtout au nord du pays, pour faire monter la pression dans la semaine précédant le Tour des Flandres. Les deux protagonistes sont revenus sur cet incident mais en tentant de calmer le jeu : "Je pensais ce que j'ai dit mais j'aurais dû le garder pour moi", avait confessé Van Aert alors que Van der Poel affirmait de son côté que cette affaire "ne l'avait pas empêché de dormir. Dimanche soir l'affaire était close."

Au final, les deux grands adversaires depuis des années dans le cyclo-cross et désormais sur la route, se sont joués la victoire au sprint sur le Ronde. Une victoire revenue à Mathieu Van der Poel. Mais après avoir franchi la ligne, les deux hommes ont fait une belle accolade. 

De quoi faire taire ceux qui cherchent la polémique