Quintana sera en mission Tour de France pour Arkea-Samsic

"Il vient d'effectuer un stage en altitude à Isola 2000, où il a pu multiplier les kilomètres sans gêne aucune quant à son genou qui avait été blessé en juillet dernier", a déclaré le patron de l'équipe française, Emmanuel Hubert, en rendant publics les noms des huit titulaires.

Le Colombien, qui est monté à trois reprises sur le podium du Tour (2e en 2013 et 2015, 3e en 2016), est le "leader désigné" de son groupe.

Warren Barguil, vainqueur de deux étapes et du classement de la montagne en 2017, "sera au service de Nairo afin que celui-ci puisse réaliser la meilleure performance possible au classement général", a précisé Emmanuel Hubert.

"Néanmoins, Warren aura aussi des responsabilités, et d'ailleurs, si la situation de course le lui permet, la possibilité de jouer sa carte personnelle sur certaines étapes", a ajouté le responsable de l'équipe bretonne.

Trois coureurs, le Colombien Dayer Quintana, frère cadet de Nairo, le Britannique Connor Swift et le Français Clément Russo découvriront le Tour.

L'équipe Arkea-Samsic au Tour de France:

Nairo Quintana (COL), Winner Anacona (COL), Warren Barguil (FRA), Maxime Bouet (FRA), Dayer Quintana (COL), Diego Rosa (ITA), Clément Russo (FRA), Connor Swift (GBR)

Miguel Angel Lopez sera le leader d'Astana pour son premier Tour

Le Colombien Miguel Angel Lopez disputera pour la première fois le Tour de France, qui débute samedi à Nice, avec la formation Astana qui a dévoilé sa sélection lundi.

Troisième du Giro et de la Vuelta en 2018, Lopez a légèrement fléchi l'année passée dans les deux grands tours (7e du Giro, 5e de la Vuelta). Il sera soutenu par les Espagnols Omar Fraile et Gorka Izagirre.

La formation kazakhe présentera également un autre débutant colombien, Harold Tejada (23 ans), dont c'est la première saison en World Tour.

Le Canadien Hugo Houle, positif avant la mi-août à un test Covid-19 et forfait pour le Tour de Lombardie, a été retenu pour le Tour de France. Les derniers tests pratiqués ont donné un résultat négatif.

Les Espagnols Ion Izagirre, Luis Leon Sanchez et le Kazakh Alexey Lutsenko complètent la sélection.

Sélection d'Astana: Miguel Angel Lopez (Col), Omar Fraile (Esp), Hugo Houle (Can), Gorka Izagirre (Esp), Ion Izagirre (Esp), Alexey Lutsenko (Kaz), Luis Leon Sanchez (Esp), Harold Tejada (Col).

Oliver Naesen seul Belge de la sélection d'AG2R pour la dernière de Romain Bardet

Romain Bardet, qui roulera pour Sunweb l'année prochaine, sera pour la dernière fois le leader de la formation française sur la Grande Boucle. Oliver Naesen est le seul Belge de la sélection et visera des victoires d'étapes.

Hormis Naesen, la sélection d'AG2R ne comporte que des coureurs français avec Mikaël Chérel, Benoît Cosnefroy, Pierre Latour, Nans Peters, Clément Venturini et Alexis Vuillermoz.

Bardet a terminé 2e du Tour en 2016 et 3e en 2017. L'année dernière, il avait remporté le classement du meilleur grimpeur.

"Nous allons débuter ce Tour de France avec ambition mais humilité et sans pression. Romain Bardet, notre leader, a prouvé qu'il était de retour parmi les meilleurs coureurs du peloton. Nous sommes là pour viser le meilleur classement général possible. Nous pouvons également viser des victoires d'étape avec des garçons comme Oliver Naesen, Alexis Vuillermoz ou Benoît Cosnefroy", a déclaré le directeur sportif Vincent Lavenu.

Guillaume Martin leader de Cofidis avec Elia Viviani

Le Français Guillaume Martin et l'Italien Elia Viviani seront les leaders de l'équipe Cofidis au Tour de France, qui s'élance samedi de Nice. La sélection a été dévoilée lundi.

Martin, révélé au sein de Wanty-Gobert, sera épaulé par l'Espagnol Jésus Herrada et ses compatriotes Nicolas Edet, Anthony Pérez et Pierre-Luc Périchon. Viviani pourra bénéficier du soutien du Français Christophe Laporte et de l'Italien Simone Consonni pour le lancer dans les sprints.

Martin, 27 ans, disputera le Tour pour la quatrième fois. Il affiché une progression constante, terminant 23e en 2017, 21e en 2018 et 12e l'an passé. "Ce sera forcément une Grande boucle particulière, d'autant qu'on a longtemps cru qu'elle n'aurait pas pu avoir lieu", a-t-il confié. "C'est un soulagement d'être au départ avec un collectif aussi soudé. Grâce à mes bonnes prestations du mois d'août, je l'aborde avec confiance et ambition. L'objectif prioritaire, c'est de viser une victoire d'étape et, en fonction du scénario, de tenter d'obtenir une place d'honneur au classement général."